Plat fini

Salade chou-rave pommes et noix

Bonjour fidèles lecteurs, ou gourmets égarés,

Comment allez-vous ? Moi bien, merci. Je reviens juste de Beaugency, dans la campagne orléanaise, où j’ai passé la semaine dernière chez ma copine Adeline. Avec pour objectif, de filer un coup de main au montage du festoch’ Baule d’Airs, de blablater avec ma copine sur les gentils et les méchants les pourquoi et les comment, et aussi de faire une recette de saison toutes les deux, et de la publier sur le blog.

Comme d’habitude, on a été drôlement occupées, et les quelques plats végétariens qu’on a cuisinés ensemble sont partis direct chez notre voisin-hôte qui fétait son apérod’anniv, sans passer par la case photo. Malheureusement, aucune des verrines n’est ressortie indemne de cette soirée, toutes ont été dévoré par les invités. Ah, ça change du plateau de charcut’ et des pizzas indus’ !  En plus, on a pu jouer à mon jeu favori « Alooooooors, y’a quoi dedans, à ton avis ?! ». Comme c’était une recette vraiment délicieuse, on s’est remis à la tâche le lendemain, pour que vous puissiez en profiter aussi. Et disserter avec vos invités sur l’étrangeté d’un plan de chou-rave !

Cette salade de chou-rave aux pommes et au noix, allie la douceur croquante du chou et l’acidité craquante de la pomme granny. Rehaussée d’une vinaigrette au miel et de trucs qu’on ne trouve que dans les placards de Ad, ce plat peut se servir en entrée, ou en petite verrine, pour des buffets qui en jettent !

Les ingrédients pour la salade de chou-rave aux pommes et aux noix

(pour 4 personnes)

  • De votre placard

    • 6 noix
    • 1 c. à café bombée de miel
    • 1 c. à soupe de vinaigre de pomme
    • 2 c. à soupe d’huile neutre
    • 1 c. à café de moutarde + 1 c. à café de moutarde aigre-douce (si vous êtes équipé, sinon 2 c. à café de moutarde, et hop)
  • Du primeur

    • 1 chou-rave
    • 1/2 pomme
    • Quelques brins de ciboulette

La recette, qu’elle est fastoche !

  • Epluche le chou, à l’aide d’un épluche légume
  • Coupe-le, en macédoine. Après l’épisode des poireaux en julienne, qu’est-ce que c’est donc que ce nouveau terme barbare ? Ce n’est pas QUE l’affreux mélange Bonduelle servi dans toutes les cantines de France, à base de flageolets, carottes et navet baignant dans un jus salé et sirupeux. Non non, c’est également une technique de coupe de légumes, en cubes de 0,5 cm d’arête, qui en jette dans les restos branchés de la capitale et d’ailleurs. Et qu’on découvre page 109 du bouquin de CAP.

 

Présentation

 

  • Procède de même pour la demie-pomme (épluchage – macédoinage)
  • Casse les noix, et couper les grossièrement avec un couteau
  • Mélange les ingrédients dans un saladier
  • Pour la sauce : mets dans un bol la moutarde et le miel. Ajoute le vinaigre. Doucement, ajoute l’huile en remuant, salerpoivrer !

 

La sauce

 

  • Mets la sauce sur la salade (sans dec ?!), décore d’un peu de ciboulette hachée, et c’est prêt !

Plat fini

Easy and soooooo fresh ! Et puis comme on ne s’était pas concerté, on s’est retrouvé avec pas UN, mais DEUX chou-rave. Que voulez-vous, je ne voyage jaaaaamais sans mon chou-rave ! Donc demain, je vous en propose une autre recette, tout aussi simple, du légume assaisonné au citron et à l’huile de sésame…

3 Comments

  • Cyr Répondre

    Merci pour cet accord COD/participe placé avant l’auxiliaire ça fait du bien aux yeux du joli français
    Pis sinon par curiosité, ça a le goût de quoi le chou-rave? de choux, de rave, de terre? je suis resté très basique dans mon panier primeur depuis mes 34 ans sur terre.. Oui je sais je fais jeune je n’y parais pas

    • Marie
      Marie Répondre

      Je reconnais que j’ai usé et abusé du participe passé, et les questions grammaticales m’ont torturées (voilà t’y pas que j’recommence…).
      Le chou-rave, que je suis pédante de supposer que tout le monde sais à quoi ça goûte : ça ressemble un peu à un radis, sans le gout piquant. Sucré comme le chou blanc. C’est très doux. Rien à voir avec le céleri-rave et la terre que t’arrives pas à enlever, t’vois ? T’en as, des comme ça, à Poutineland ?

      • Cyr Répondre

        le forme me dit clairement quelque chose mais je prenais ça pour du (gros) navet pis moé à part la tomate mexicaine et la banane costa ricaine hein je ne connais pas grd chose mais tout ceci pour dire que ton article m’a donné envie d’essayer (tout comme la soupe de pois cassés dont je ne sais pas d’ailleurs ce que je vais faire du sac à moitié (bon ok au 3/4) rempli)

Laisser un commentaire