final

Des pancakes moelleux, aériens ET végétaliens ! (Si si, c’est possib’ !!)

Hello les p’tits colibris,

Aujourd’hui, je suis drôlement contente de vous présenter l’article ci-dessous. Bon déjà, parce que les pancakes, c’est bon. Je n’ai rien inventé sur ce point. Mais aussi parce que certains produits m’ont été envoyés par The green family.

The green family, c’est une box de produits végans envoyés chaque mois, et avec elle, un tas de nouvelles surprises ! Et moi, j’aime bien les surprises. Cette fois,  un mix pour pancake, une purée d’amande au citron (ça, c’est pour les prochaines recettes à venir), des graines de tournesol, du risotto au poivron, du gomasio aux algues, et des autres trucs un peu étrange, genre une boisson à base de sève de bouleau et thé matcha (definitely not my came !), ou des graines de soja enrobées de chocolat, sortes de m&m’s végan, mais dans un packaging allemand et bio, que ça doit forcément être bon pour notre santé (même si, à y regarder de plus près, les calories, c’est les mêmes et c’est pléthore)

Et donc, chez The Green Family, ils cherchaient des personnes possédant des blogs végétariens et géniaux (Moi, moi, moooooooi !) pour leur écrire des recettes, avec les produits de la box de mars. Comme ils sont sympas, ils m’ont choisie ! En plus, ils sont à Lyon ce qui est toujours un plus, maintenant que j’suis d’là, tu vois. En vrai, on s’en fout, puisque les box arrivent par la Poste (avec un livreur qui vient sonner chez toi !), mais quand même, moi je suis contente (« – oui mais on s’en fout ». « – Oui mais c’est mon blog. Na na nère »).

Sooooo, trêve de blabla, la recette des pancakes végétaliens. Oui oui, végétaliens, c’est à dire sans oeuf, ni lait de vache. Etonnant pour des pancakes, me direz-vous, m’avez-vous dit, mais en fait, on peut très bien remplacer le lait par du lait végétal, et l’oeuf, par de la compote de pommes. Et ça tombe bien, de la compote, j’en ai plein ! Mais pour quoi faire ? Pourquoi diable, ne pas utiliser des oeufs, puisque bon, c’est pas comme si c’était une denrée rare, ou que je tuais un bébé lapin ! Heu, pour moi, qui ne suit pas végétalienne, la principale raison est, pour essayer de nouvelles recettes, because we can ! Pour faire « wahouer » vos potes (ou, dans le cas des pancakes de p’tit dej, votre dernière conquête, celle qui sort à peine de votre lit !). Et puis parce que, ne me mens pas, tu n’achètes pas toujours tes oeufs de catégorie 0 (la catégorie où les poules mangent bio, peuvent courir en plein champs et jouer à la Xbox), à un petit producteur local. Bref, un jour, je te ferais un article sur mon point de vue à ce sujet. Un jour. Mais d’abord, si tu es arrivé jusqu’ici sans mourir d’ennui, tu as bien le droit à la recette !

Ah oui, et un dernier merci avant de commencer : merci third of seven, pour cette recette super chouette, dont je me suis bien inspirée. 

Les ingrédients, pour une dizaine de pancakes environ :

  • La moitié du sachet de pancake mix de Priméal (200g). Ou 170 g de farine + 30 g de sucre + 1 sachet de levure + 1 pincée de sel
  • 150 g de lait végétal (ouais, 150 mL !). Lait de riz, dans mon cas.
  • 40 g d’huile. Un mélange de 4 huiles dans mon cas
  • 120 g de compote de pommes fine
  • Une pincée de cannelle
  • Une pincée de vanille

Collage_ingrédients

Comment procéder ?

  • Mélange le lait, la compote, et les épices
  • Si tu n’as pas le pancake mix, mélange, dans un deuxième saladier la farine, le sucre, la levure et le sel. Sinon, euh, ouvre juste le paquet de pancake, et verses-en la moitié (200g, donc) dans un saladier.
  • Mélange alors les deux préparations précédentes, et remue au fouet, pour éviter les grumeaux
  • Enfin, ajoute l’huile, petit à petit, sans cesser de mélanger

 

La cuisson :

Attention, c’est LÀ, qu’il faut faire attention, si tu veux obtenir la bonne texture, le bon doré, le bon moelleux, etc ! Suis mes quelques conseils, tu devrais t’en sortir à peu près.

  • Fais chauffer ta poêle à feu moyen
  • Lorsqu’elle est chaude (pour le savoir, mets-y une goutte de ta préparation, et regarde si elle dort rapidement), verses-y une cuillère à soupe d’huile, et étale avec un papier ou un pinceau
  • Verse 2 cuillères à soupe de ton mélange, pour faire un disque d’une dizaine de centimètre de diamètre
  • Au bout d’une minute trente environ, lorsque les bulles remontent, tu peux retourner ton pancake.
  • Patiente encore 1 minute, ton pancake est prêt !
  • Recommence l’opération, jusqu’à épuiser ta pâte. Si les pancakes collent un peu à la poêle, remet une goutte d’huile au fond, et étale avec un papier

Cuisson

 

Résultat : des pancakes végétaliens moelleux et aériens, avec un léger goût de pommes, et sans produit d’origine animal, que demande le peuple ? Euh… Je les mange avec quoi ?

La manière tradi, qui reste ma préférée : tu fais une belle pile (Ok, ça sert à rien, mais c’est rigolo et photogénique), et tu arroses généreusement de sirop d’érable ! C’est aussi très bon, avec la tartinade de pommes (clique, copain !) de la confiture, du yaourt, du miel, du bacon, du chocolat… Bref, j’t’ai déjà appris à les faire, tu veux pas qu’j’te les mange, aussi ?!

final

Laisser un commentaire