Photo du plat déclicieux

Le poireau vinaigrette, c’est sexy !

Si il y une recette de mamie classique facile à faire et délicieuse, c’est bien le poireau vinaigrette. J’ai découvert cette recette hyper tard (genre, il y a moins de 5 ans. Allo enfance maltraitée), mais elle est parfaite pour une entrée vite faite, ou pour un plat principal avec un bol de féculents, genre. D’autant que ma recette inclut un oeuf, donc protéines, lipides, glucides, pas trop de calories, on devrait être pas trop mal, si ça vous intéresse. Et si vous ne forcez pas trop sur la vinaigrette.

Cette recette le rend un peu plus intéressant qu’un bête poireau-vinaigrette, avec l’oeuf qui rend la sauce crémeuse, et les câpres et les cornichons (une sorte de sauce gribiche, en fait), dont l’acidité s’accorde parfaitement à la douceur du légume (bla bla bla). Comme d’hab, faites aussi en fonction de ce que vous avez dans vos placards, c’est dans la contrainte qu’on est le plus créatif, non ?

 

Les ingrédients, pour une personne :

  • 1 poireau (incroyab’ !) ou 2, s’ils sont petits
  • De quoi faire de la sauce vinaigrette (vinaigre de cidre / huile de noix ça marche bien)
  • Des câpres
  • Des cornichons
  • Du persil
  • Des baies roses
  • 5 noix
  • 1 oeuf

 

Poireaux ingrédients 2

La recette, en bref :

Faire cuire l’oeuf et le poireau

Prélever le jaune, dur, et le mélanger à la vinaigrette

Couper les cornichons, les câpres et écraser les baies. Les incorporer à la vinaigrette

Eplucher et morceler les noix

Emietter le blanc d’oeuf

Dresser l’assiette, poireaux – vinaigrette – noix – blanc d’oeuf – persil

 

La recette, dans les détails :

Commence par préparer le(s) poireau(x). Pour ce faire, enlève-en la pelure extérieure. Coupe les deux extrémités. Jettes les poils, mais garde le vert pour une autre recette. Puis, fend le dans le sens de la longueur. Ensuite, sous un filet d’eau, feuillette le, comme un livre, pour enlever la terre qui a pu se loger entre les couches.

Une fois le poireau propre, passons à la cuisson. Moi j’ai un panier vapeur en bambou, et c’est idéal : très simple à utiliser, il ne coute rien du tout (dans les épiceries asiat’. Mais 1 bras à la fnac) et la cuisson vapeur préserve toutes les saveurs (ainsi que les nutriments vitamines, rayez les mentions inutiles).

En plus, astuce géniale, tu peux faire cuire ton oeuf ET ton poireaux en même temps. Si tu ne vois pas comment, je t’ai fais un dessin, certes inutile, mais qui me rappelle les schémas de SVT de 4ème sur la dissection des yeux de boeufs. Où il fallait faire des flèches bien horizontales qui s’arrêtaient toutes sur une même ligne verticale (j’suis pas peu contente de m’être rappelé de ce coup là, Mme Descamps serait fière de moi)

On reprend. Pour la cuisson du poireau à la vapeur : dans une casserole de diamètre légèrement inférieur à celui de ton panier en bambou, faire chauffer un peu d’eau (de quoi recouvrir ton oeuf, si tu as bien suivi). A feu fort, avec le couvercle. A ébullition, ôter le couvercle, et plonger l’oeuf au fond de la casserole. Poser le panier en bambou et son couvercle, au dessus.

Au bout de 9 minutes, l’oeuf est dur. Au bout de 15 minutes, le poireau est cuit *.

Pendant ce temps, au lieu de regarder l’eau bouillir, tu peux mettre au point la vinaigrette.

Commence par préparer les ingrédients : coupe en petits morceaux les câpres et les cornichons. Ecrase les baies roses avec le plat du couteau. Coupe le persil. Ouvre et concasse grossièrement les noix. Hache le persil.

Mets tes ingrédients de coté, et attends que l’oeuf soir cuit.

Vinaigrette

Lorsque l’oeuf est cuit (s’il est dur, c’est qu’il est cuit. Ahahah), attrape le avec une grande cuillère et plonge le dans l’eau froide. Ecale le (c’est à dire épluche le, mais en plus clââââââsse), et coupe le en deux.

Prélève le jaune, et mélange le à la moutarde de la vinaigrette. Ajoute ensuite le vinaigre et l’huile. Enfin, rajoute les ingrédients que tu as soigneusement préparés.

Ecrase le blanc de l’oeuf grossièrement entre tes doigts.

Dresse ton plat, en commençant par le poireau, puis le sauce, le blanc d’oeuf, quelques feuilles de persil. Voilààààà. Bon appétit mamie !

Photo du plat déclicieux

 

Pour rappel et à titre indicatif :

  • Vinaigrette = 1/2 cuil à café de moutarde + 1 cuil à soupe de vinaigre + 3 cuil à soupe d’huile
  • Tu peux mettre l’huile que tu veux, voire un mélange d’huile. Ici, j’ai utilisé de l’huile de noix (et de l’huile de tournesol)
  • Tu peux aussi mettre le vinaigre que tu préfères as. Moi j’ai choisi du cidre
  • Si tu manges pas d’oeufs, euh… N’en mets pas, c’est très bon aussi :)

  * Bien sûr, tu ne prends pas mes commentaires pour argent comptant (content !) et tu vérifies la cuisson du poireau, en le piquant avec la pointe d’un couteau, hein ?

Laisser un commentaire