11198813_10205101939082140_1485454124_n-920x620-2

Légumes de mai, le renouveau !

Bye bye poireaux et gros choux ! Hello les artichauts, la rhubarbe, et les fraises. Enfin, les fraises locales je veux dire. Pour ce qui est des espagnoles, on en voit depuis deux mois… Et cette année plus que les précédentes (ou bien, est-ce juste parce que je commence à m’y intéresser), les fraises ibériques sont décriées de toutes parts ! En plus d’une chair blanche à gout de concombre, ces faux-fruits importés sont gorgés de pesticides (incluant des perturbateurs endocriniens) et ont parcouru plus de 1 500 km pour finir dans nos gosiers. Alors qu’ici, en Rhône-Alpes, bien que probablement non-bio, elles ont été cueillis à moins de 40 km de ma chantilly ! Mais bon, personne n’est parfait

11198813_10205101939082140_1485454124_n-920x620-2

 

La fraise, un faux-fruits ? Une histoire de graines situées à l’extérieur de l’enveloppe charnue (c’est à dire la fraise rouge), à la différence des cerises ou des tomates… Tenez, si vous voulez plus d’explications sur les fraises, les légumes fleurs, les légumes fruits, et autres merveilleuses techniques insoupçonnées de la nature, c’est ici !

 

* Crédit calendrier : Claire-Sophie Lozia