DSC07909_modifiée

Panna Cotta verveine lavande

J’ai cherché des recettes de cette célèbre crème (= panna) cuite (= cotta), mais avec plus de lait que de crème, un gélifiant autre que de la gélatine, et des ingrédients plus funky que le vanille-fruit rouge, généralement servis dans les restos italiens.

Alors j’ai compilé-inventé plusieurs idées pour donner naissance à ce dessert frais et feuillu, et pas trop lourd en fin de repas. Certes, il faut aimer tester des saveurs peu utilisées (excepté dans le marché du gel-douche). La recette, la voici !

Les ingrédients :

  • De votre placard/frigo :
    • De la crème liquide – entière ou demi-écrémée (20 cl – c’est à dire une briquette)
    • Du sucre – blanc, roux (3 cuillères à soupe)
    • Une confiture. Ici, le caramel au beurre salé de ma maman, particulièrement adapté à cette recette
  • A acheter pour cette recette :
    • Du lait entier – frais de préférence (80 cl)
    • De l’agar – agar (3 g. Soit une cuillère à café rase)
    • De la lavande (1 cuillère à soupe)
    • De la verveine sechée (1/2 poignée)

DSC07914_modifiée

 La recette dans les grandes lignes, ca fait :

  • Préparer le lait infusé
  • Ajouter le reste des ingrédients
  • Verser dans les ramequins

 

La recette dans les détails, ca fait :

  • Dans une casserole, mettre le lait , la crème, la lavande et la verveine
  • Faire chauffer à feu doux
  • Attention, il est préférable que le mélange ne bout pas. Déjà car le lait déborderait tout partout. Et également pour éviter que la crème ne coagule
  • Laisser à feu doux, en remuant régulièrement, pendant environ 30 minutes
  • Filtrer la préparation (avec un chinois si vous êtes bien équipé. Une passoire fera l’affaire sinon), et remettre le mélange lait + crème dans la casserole

 

  • Ajouter le sucre (3 cuillères à soupe) à la préparation, puis, remettre sur le feu, feu moyen.
  • A ébullition douce, ajouter l’agar-agar (1 cuillère à café rase), et remuer vivement au fouet
  • Enlever du feu, et laisser reposer quelques instants
  • En parallèle (si vous savez faire deux choses en même temps… Sinon, par exemple, avant de remettre le lait infusé sur le feu), sortez 8 ramequins
  • Au fond de chacun d’eux, déposer une cuillère à café de caramel au beurre salé

 

  • Répartir alors le mélange lait/crème au fond des récipients (attention à y aller doucement, pour que le caramel ne se sauve pas partout)
  • Lorsque les panna-cotta sont tièdes, les mettre au réfrigérateur
  • Laisser prendre toute la nuit (ou la journée, c’est pareil, De toute façon, il fait noir dans le frigo)DSC07909_modifiée

 

Conseils, astuces, et autres trucs indispensables à savoir :

  • Moi j’ai utilisé du lait frais et entier, au bon goût de foin. Mais en fait, vous pouvez utiliser du lait demi-écrémé, et UHT
  • On peut également modifier les proportions crème/lait (dans le cas où vous utilisez du lait demi-écrémé, par exemple). Le point principal à respecter est la quantité d’agar-agar : 3g/litre de liquide
  • Si votre maman ne fait pas du caramel au beurre salé aussi bon que la mienne, vous pouvez remplacer par de la confiture de fruits rouges, par exemple. Ou ne rien mettre du tout, d’ailleurs. Augmenter alors légèrement la quantité de sucre
  • Enfin, si vous laissez vos panna-cotta quelques jours au réfrigérateur, le gout de lavande sera plus prononcé…

 

 

Laisser un commentaire